Culture indoor

Clé de détermination des carences des plantes

carences plantes

La plante peut présenter des dégradations au niveau des feuilles, et la réponse recherchée systématiquement par le cultivateur, c’est “quelle carence ma plante développe-t-elle”?

L’environnement de culture

Avant de rechercher une carence, on s’assurera qu’il n’y a pas d’insectes dans l’espace de culture, dessus mais surtout sous les feuilles, sur les troncs et tiges, dans le terreau etc…

Si aucun insecte n’a élu résidence dans votre espace de culture, vous serez tenté(e) d’aller rechercher la nature de votre carence sur les forums, blogs, ou pire,  la section images d’un moteur de recherche.
Attention à cette pratique car toutes les sources d’informations ne se valent pas, on ne peut même pas certifier que les illustrations que vous trouverez sont bien la carence annoncée…

Carences dues aux engrais

Avant toute chose, il faut savoir qu’à part les cultivateurs qui n’utiliseraient aucun engrais en hors-sol, qui fabriqueraient eux-même leurs engrais, utiliseraient des mono-éléments ou combineraient des produits issus de différentes gammes pouvant présenter des antagonismes, il est quasiment impossible que les plantes présentent une carence à cause de l’engrais utilisé.

Le mélange de plusieurs engrais

En effet, les gammes d’engrais sont un complexe de macro et oligo nutriments savamment dosés afin d’apporter toute la nutrition nécessaire aux plantes. Il est possible en revanche, en mélangeant des engrais et additifs de gammes et marques différentes, d’occasionner des carences ou des surplus de nutriments, car ceux-ci ne sont pas créés pour se compléter. C’est pourquoi il est moins hasardeux d’utiliser une gamme complète. La dose juste et nécessaire de fer par exemple, sera répartie sur les produits de la gamme mais peut rentrer en compétition ou en carence avec des produits d’autre gammes/marques.

Le surplus d’engrais

L’erreur principale serait d’identifier une carence et vouloir la combler par l’adjonction d’un surplus d’engrais ou d’un mono-composant.
Par exemple : j’ai une carence en azote et je vais rajouter de l’engrais azoté, voire de l’azote pur. Très mauvaise idée!!!

En partant du principe que votre gamme d’engrais donne tous les nutriments nécessaires à l’épanouissement de votre plante, il faut chercher ailleurs la raison de votre carence. Ce n’est pas parce qu’on rend disponibles pour votre plante tous les éléments nécessaires à sa nutrition qu’elle arrive à les absorber.

Facteurs de carence problables

D’autres facteurs peuvent empêcher l’absorption des nutriments. La température de l’air et du sol ou la régularité de l’évapotranspiration. Les conditions d’arrosage (quantité et récurrence), la qualité du sol, le pH, l’EC, et le rythme de développement de la plante sont également des exemples de ces facteurs.

Pour donner un exemple, la carence en phosphore est très fréquente lorsque la température chute à moins de 18°c lorsque les lampes s’éteignent, en raison du substrat qui refroidit et empêche la plante de réguler son PH aux racines et ainsi absorber le phosphore.

La tentation serait de rajouter du phosphore, mais cela ne servirait à rien car tant que le substrat est trop froid, la plante ne pourrait toujours pas absorber ce surplus.

Pire, un élément mis en trop grande quantité pourrait se retrouver en excès suite à un changement de température. La solution serait donc de chauffer l’espace de culture pour empêcher le substrat de trop refroidir, dans le cas d’une carence en phosphore.

Par cet exemple on voit bien que la solution doit être recherchée ailleurs, dans les conditions externes à la solution nutritive.

Clé de détermination des carences

Pour vous aiguiller dans vos recherches, nous vous proposons notre clé de détermination des carences ci-dessous ↓

clé determination plante